La Politique ne me fait pas perdre le Nord

La Politique ne me fait pas perdre le Nord

La Politique ne me fait pas perdre le Nord - Carnet de bord d'une eurodéputé de Karima Delli

Plus de détails

prix total

14,00 € incl. tax

Lors des élections européennes de 2009, Karima Delli occupait la quatrième place sur la liste d’Île-de-France d’Europe Écologie, derrière Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly et Pascal Canfin. En position quasi inéligible. Choisie peut-être parce qu’elle représente une façon originale de faire de la politique de par son militantisme festif et imaginatif avec Jeudi noir ou Sauvons les riches, et peut-être aussi pour incarner une nouvelle génération. Elle a également un parcours un peu différent, loin des critères canoniques qui caractérisent la classe politique française.

Rien ne la prédestinait à être élue députée européenne. Personne ne pouvait l’imaginer, elle la première. Pourtant, l’improbable s’est produit et une vague verte a propulsé la jeune femme de Tourcoing au Parlement européen. Elle est entrée en politique « comme par effraction ».

Malgré de nombreux préjugés (être une femme, jeune, d’origine immigrée et issue d’un milieu populaire), la nouvelle élue a su se faire une place au sein de ce Parlement européen dominé par des hommes blancs aux cheveux grisonnants.

Mais jamais elle ne s’est écartée de sa ligne : défendre une écologie concrète avec pour horizon une Europe fédérale, plus juste et plus démocratique. Elle peut se prévaloir d’avoir essayé de faire avancer ses combats pour le logement social ou un revenu maximal. Sans jamais oublier le terrain, ni céder aux sollicitations des lobbies.

Dans ce livre, Karima Delli témoigne en toute transparence de son activité de députée européenne, mais aussi des coulisses du Parlement. En mai 2014, elle se présente dans la circonscription du Nord Ouest. Pour ne pas faire perdre le Nord.

Rayons